Sélectionner une page

15 choses à ne jamais acheter dans un aéroport

Pouvoir voler vers la destination de son choix apporte un sentiment de liberté extraordinaire. Mais le temps que vous passez à l’aéroport est tout sauf gratuit. Il peut même vous coûter très cher si vous commettez l’erreur d’y acheter n’importe lequel de ces articles.

1. Du Wi-Fi

Si vous lisez cet article ici, à l’aéroport, c’est sans doute que vous êtes sur internet et que, si vous  êtes comme moi, vous êtes probablement un peu dépendant de cette connectivité. Mais si vous êtes dans un aéroport ou internet est payant, n’achetez pas ! « Les aéroports profitent du fait qu’une fois les portes de sécurité franchies, on devient un auditoire captif», explique Coleman Collins, ancien voyageur à temps plein et auteur d’un guide sur l’art de ne pas trop se disperser quand on voyage énormément pour le travail. Première chose : «Le wifi est super lent et totalement hors de prix», indique-t-il. Mais, surtout, «voyager vous offre le contexte idéal pour faire une pause internet forcée. Vos courriels peuvent attendre !»  Au lieu de rester le nez collé sur votre cellulaire, lisez, faites un travail manuel ou restez tranquillement assis.

2. Des appareils électroniques

Si vous avez pris la décision de vous passer de wifi de l’aéroport, continuez sur cette lancée et évitez d’acheter les produits électroniques vendus à prix défiant toute concurrence dans les boutiques de l’aéroport. Ne craquez pas même pour des petits articles comme les chargeurs et les casques d’écoute que vous avez peut-être oublié d’emporter. « Les appareils électroniques vendus à l’aéroport vous coûteront beaucoup plus cher qu’ailleurs, explique Lindsay Sakraida, une professionnelle du marketing pour un site de comparaison d’achats. Nos recherches montrent que les appareils électroniques coûtent en moyenne 34 % de plus à l’aéroport que ce qu’ils vous coûteraient en ligne. Pour certains articles plus petits, cela pourrait faire une différence de 10$ à 15$. Et pour certains appareils photo numériques plus perfectionnés, vous pourriez payer de 50 $ à 200 $ de trop. Et ce chargeur? Jusqu’à 50 % de plus si vous l’achetez à l’aéroport. » Coleman Collins note que le prix des écouteurs a tendance à être ridiculement surévalué dans les aéroports.

3. De la nourriture

Mieux vaut manger un bon repas avant de prendre l’avion pour éviter de tomber malade pendant le vol, mais il ne faut en aucun cas acheter de la nourriture à l’aéroport. « C’est généralement beaucoup trop cher, pas très bon et pas très santé, avertit Coleman Collins. Et de toute façon, la plupart des voyageurs mangent à l’aéroport uniquement pour tuer le temps, pas parce qu’ils ont faim. »

4. Des bouteilles d’eau (et tout ce qui se boit)

La déshydratation est un effet secondaire connu du transport aérien, mais les voyageurs aguerris savent qu’il ne faut pas acheter d’eau à l’aéroport. « Je prends toujours une bouteille d’eau avec moi, dit Becky Rodriguez, de ladyqs.com. Comme il est interdit de passer le contrôle de sécurité avec du liquide, je mets une bouteille d’eau vide dans mon sac ou mon bagage à main. Et je la remplis ensuite dans la salle de bain. Ça n’est peut-être pas beaucoup, mais payer aussi cher pour quelque chose que l’on peut obtenir gratuitement est une arnaque totale! » Assurez-vous simplement d’utiliser une bouteille en verre ou en aluminium.

5. Des souvenirs

Il y a une multitude de souvenirs que vous pouvez ramener de votre voyage, mais, par pitié, ne les achetez pas à l’aéroport.
« Les marges bénéficiaires sur les souvenirs sont considérables dans les aéroports », note Peter Yang, un voyageur d’affaires très expérimenté. Alors, pensez à acheter vos souvenirs avant.

6. Des devises étrangères

C’est probablement l’une des dernières choses à laquelle vous pensez lorsque vous planifiez un voyage, mais n’échangez pas votre argent contre des devises étrangères à l’aéroport, affirme Jennifer McDermott, une ancienne stratège des communications pour une grande entreprise de voyages qui défend désormais les intérêts des consommateurs. « Ils savent que les voyageurs ne sont pas préparés, et étant donné l’absence de concurrence, les kiosques de change à l’aéroport ont tendance à facturer des frais élevés et sont très loin d’accorder les meilleurs taux de change. » Peter Yang suggère d’attendre jusqu’ à ce que vous arriviez à destination et de retirer de l’argent dans un guichet automatique. « Vous obtiendrez un meilleur taux de change.»

7. Des coussins de nuque

Si vous prévoyez un long vol, assurez-vous d’acheter un coussin de nuque avant votre voyage, conseille Arik Kislin, copropriétaire de Gansevoort Hotel and Alerion Aviation, une compagnie de jets privés. Ceux qu’ils vendent à l’aéroport sont trop chers en plus d’avoir été touchés et essayés par de nombreux voyageurs qui traversent l’aéroport.» Beurk !

8. Des médicaments

Si vous ne supportez pas très bien le voyage, vous pouvez utiliser des remèdes contre le mal des transports. Mais n’achetez jamais de médicaments en vente libre à l’aéroport parce que les prix sont toujours gonflés par rapport à ce que vous paieriez ailleurs. Faites de votre mieux pour avoir dans vos bagages de cabine tous les médicaments dont vous pourriez avoir besoin, dit Chantay Bridges, qui voyage pour le travail et pour le plaisir.

9. Des voitures de location

« Si vous voulez obtenir la meilleure voiture, au meilleur prix, et avoir le moins d’ennuis possible, n’attendez pas d’être à l’aéroport, conseille Chantay Bridges. Si vous le faites, vous n’aurez qu’un choix limité et vous paierez plus cher. »

10. Des bagages

Vous avez fait le plein de souvenirs en voyage et cherchez une valise supplémentaire à l’aéroport? Très mauvaise idée, prévient Chantay Bridges. « Vous trouverez de belles valises à l’aéroport, cela ne fait aucun doute, mais ça risque de vous coûter cher! »

11. Des livres

Vous aimez lire et il existe tellement de bons bouquins que vous pourriez dévorer en une journée. Mais n’attendez pas d’être à l’aéroport pour y penser! « Prenez un livre dans votre bibliothèque et apportez-le avec vous, suggère Bridges. C’est gratuit ! Sinon, ces quelques heures de divertissement risquent de vous coûter cher. »

12. Des chocolats

Le chocolat est délicieux, et en plus c’est bon pour le cerveau. Mais ne l’achetez pas à l’aéroport, et surtout pas dans les boutiques hors taxes, conseille Brittnay Sharman, qui voyage dans le monde entier depuis trois ans et a visité 25 pays.
« Surveillez les prix, et vous verrez qu’ils sont deux ou trois fois supérieurs à ce que vous paieriez au supermarché, fait-elle remarquer. Ils essaient de rendre les choses plus alléchantes en offrant des formats surdimensionnés, mais, franchement, avez-vous vraiment besoin de chocolat à ce prix-là? »

13. De l’alcool

« Beaucoup de gens fréquentent les boutiques hors taxes en espérant, souvent à tort, qu’ils économiseront une fortune, souligne Veronica Thor, une blogueuse experte en magasinage. Mais en réalité, les taxes que vous ne payez pas ne compensent pas la majoration des prix. Surtout en ce qui concerne l’alcool. » Elle donne l’exemple de la vodka Grey Goose, que vous pouvez acheter pour moins de 50 $ chez Costco si vous voyagez aux États-Unis, mais qui vous coûtera 60 $ si vous l’achetez dans un des magasins hors taxes de Duty Free Americas. Voici quelques trucs si vous voulez réduire votre consommation d’alcool.

14. Des parfums de marque

Ces parfums vendus dans les boutiques hors taxes de l’aéroport pourraient très bien être des faux, selon le blog Duty-Free Buzz. Il n’y a pas qu’à l’aéroport que vous trouverez des parfums contrefaits, mais il est tout à fait possible que le détaillant chez qui vous les achetez ne sache pas qu’il vend des contrefaçons. Autrement dit, la boutique hors taxes est peut-être persuadée qu’elle vous vend le vrai produit, mais ce n’est pas le cas. Il est préférable d’acheter des parfums directement chez le fabricant ou dans un grand magasin de confiance.

15. Du stationnement

« Les aéroports ont tendance à surfacturer les stationnements de longue et courte durée, souligne Gari Anne Kosanke, qui fréquente souvent l’aéroport parce que son conjoint y travaille. On trouve souvent des stationnements privés près des aéroports qui sont beaucoup plus abordables. Certains fournissent même des navettes gratuites. » Vous pouvez chercher des stationnements hors site sur internet – comme Cheap Airport Parking aux États-Unis, par exemple.

 

Cet article a initialement été rédigé en anglais par Lauren Cahn et publié sur le site de Business Insider le 2 avril 2018. La traduction provient du site Sélection.ca. Cliquez ici pour consulter l’article original et ici pour lire la traduction.